SANTE :Comment se manifestent les malades sexuellement transmissibles ?

Les maladies sexuellement transmissible (MST) aussi appelées infections sexuellement transmissibles (I.S.T.) sont des maladies infectieuses provoquées par des bactéries (gonocoques, tréponèmes…), des virus (hépatite B, herpès, HPV, CMV, Sida…) ou des parasites (chlamydiae, trichomonas vaginales…). Elles se manifestent par une atteinte des organes génitaux (gonococcie, syphilis, herpès, condylomes etc.) ou par une infection généralisée (syphilis, hépatite B, Sida).

Notamment chez les femmes, cette maladie a pour symptômes les sécrétions vaginales, abondantes, blanches ou teintées. Elles s’accompagnent ou non de signes cliniques gênants : irritations, brûlures, demangeaisons, douleurs spontanées ou pendant les rapports sexuels. Elles passent parfois inaperçues de la femme et ne sont découvertes qu’à un examen médical. Mais chez l’homme et chez la femme, l’uterite se traduit par un écoulement urétral, des brûlures à la miction ou la présence de filaments dans les premiers millilitres d’urines.

Cependant, pour prévenir ses maladies sexuellement transmissible  (MST), à part la chasteté, le « safe sex » et la fidélité, la seule méthode de prévention contre les MST (hormis la vaccination contre l’hépatite B) est l’utilisation correcte du préservatif masculin à chaque rapport sexuel.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*