Ambassade des Pays-Bas au Mali : Un projet de plus de 325 millions pour freiner l’immigration irrégulière des jeunes maliens

Lundi, le  20 novembre  2017, la salle Siramory  Diabaté de Koulikoro a servi de cadre, pour le lancement du projet d’appui aux initiatives de prévention et de lutte contre l’immigration irrégulière au Mali. Cette cérémonie était placée sous la houlette du Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Dr Abdramane Sylla, accompagné par Jolke Oppewal, Ambassadeur des Pays-Bas au Mali. C’était en  présence du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle,  Maouloud Ben Kattra et le gouverneur de la région de Koulikoro, Sékou Coulibaly  et celle de la coordonnatrice dudit  projet,  Mme Mahawa Haïdara.

Ce programme de 15 mois soit un an et trois mois (1 an et 3 mois) vise à améliorer les conditions des jeunes migrants de retour dans le pays mais aussi freiner les immigrations irrégulières. Il sera accompagné  par  un programme  de  sensibilisation  de  la  population  sur  les  nuisances  de  la  migration  inégale.

D’entrée de jeu, le ministre en charge des questions d’immigration, Dr Abdramane Sylla,  étale que pour palier les causes de l’immigration, il faut la mise  en  œuvre  des  plans  qui consiste  à  retenir les jeunes dansle pays comme ce genre d’initiative qui vient d’être opérer par  l’Ambassade des Pays-Bas au Mali. Que ce programme est financé aux environs d’un coût global  de trois-cent vingt-cinq millions de Francs CFA (325.000 000 F CFA) alors qu’il contribuera également à la réduction des chiffres des migrants maliens car il couvrira quatre régions du Mali, Koulikoro, Ségou, Mopti, Tombouctou et  plus  le  district de Bamako.

Cependant, concernant l’actualité des migrants en Libye, il demande aux plus hautes autorités de se donner la main le plus rapidement possible pour régler cette situation inhumaine,  la vente des migrants subsahariens.  Dans ce cadre, il  a  lancé  un  appel  à  l’endroit  des  jeunes  maliens  de d’éviter l’immigration irrégulière parce que l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) a, dans un rapport, fait état de plus de 2 800 maliens victimes de  l’immigration  irrégulière  pour  cette  année en cours.

Pour l’Ambassadeur des Pays-Bas au Mali, Jolke  Oppewal, la réussite  de  cette  initiative  est  le  fruit  d’un  long  processus de  coopération  entre  le  Mali  et  son  pays  pour  la  lutte contre  les  immigrations inégales des jeunes maliens. Que ce plan d’urgence permettra à sensibiliser  les  jeunes  sur  les  effets négatifs  des immigrations  anormales  mais  aussi  de  financer  les  projets innovants des migrants  de  retour  et  des  jeunes  candidats  à  l’immigration  parce que  durant  ces  dernières  années le Mali est au cœur des enjeux migratoires.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*