Sikasso : Vers une valorisation de la production de la pomme de terre

Sous la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, les agriculteurs de la 3ème région administrative du Mali ont connu d’énormes soulagement. Des programmes ont été mis en œuvre afin de faire en sorte que leurs productions soient des socles pour la sécurité alimentaire. C’est dans cette optique que les derniers évènements du troisième jour de la visite du président IBK à Sikasso, le vendredi 24 novembre 2017, ont été consacrés à la pose de la première pierre du Centre de conditionnement de la pomme de terre et à l’inauguration de la chambre froide de conditionnement de la pomme  de  terre  d’Ousmane  Sidibé.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que le temps pour voir les tas de pommes de terre et autres fruits pourries sur les marchés et dans les vergers à Sikasso est révolu. C’est dans la concrétisation de cet acte que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a procédé à la pose de la première pierre pour la construction du Centre de conservation de la pomme de terre de Sikasso, dans le cadre de l’amélioration et du développement des infrastructures commerciales notamment de stockage et de conservation des produits agricoles. Ainsi, il faut reconnaitre conformément à la vision du président de la République, « Le Mali d’abord », qui préconise le développement d’une politique de renforcement des capacités des organisations et associations professionnelles agricoles pour parvenir à l’autosuffisance au plan national et à un meilleur positionnement de nos produits sur les marchés extérieurs. C’est pour cela que l’infrastructure qui sera bâtie sur le site de l’ancienne aérogare de la capitale du Kénédougou coutera 1 milliards de francs CFA. Et son financement sera assuré par le Gouvernement du Japon sur sollicitation du Gouvernement de la République du Mali à travers le Ministère du Commerce.

En outre, le choix de Sikasso pour abriter une telle infrastructure n’est point le fait du hasard au regard de l’importance de sa production et de l’organisation de ses acteurs à travers le groupement interprofessionnel de la pomme de terre. A titre d’illustration, quelques 187 villages pratiquent ces activités au sein de 120 coopératives agricoles pour une production de 111 000 tonnes. Soulignons que la production nationale est estimée à 204 000 tonnes selon les données de cette année 2017.

En posant cette première pierre, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita était accompagné de toute la délégation à Kaboila pour inaugurer l’entrepôt frigorifiques ‘’SS-FRIGOSUD’’. Cet entrepôt frigorifique de 3000 tonnes de capacité à Sikasso, destiné au stockage de longue durée des tubercules produits localement (pomme de terre et patate douce le cas échéant) ainsi que leur exportation après conditionnement, est construit par un jeune entrepreneur, Ousmane Sidibé. Le coût de la réalisation de la plateforme d’entreposage frigorifique de conditionnement et d’exportation de tubercules SS FRICISUD-sa s’élève à 1 910 millions de francs CFA.

Le maire de la Commune rurale de Kaboila, Drissa Traoré, a salué pour sa présence dans sa commune et d’exprimer sa joie pour l’installation de cet entrepôt dans sa commune. Il a dit que sa commune dispose 5 usines de transformations et que malgré cela elle n’arrive pas avoir l’électricité et ses jeunes n’ont pas d’emplois.

Le promoteur de l’entrepôt frigorifique SS-FRIGOSUD, Ousmane Sidibé, a remercié et salué le Président de la République pour l’avoir décoré au grade de Chevalier de l’ordre national hier et aussi pour avoir effectué le déplacement dans cet entrepôt. Ensuite, il a dit que 80% des travaux de la réalisation de cet entrepôt ont été effectué par les ressortissants du village de Kaboila. Et de préciser que l’objectif de SS FRIGOSUD-Sa est de tirer les avantages de la production annuelle de près 80 000 tonnes de pomme de terre du cercle de Sikasso à travers la réalisation d’un entrepôt frigorifique : la forte saisonnalité de la production des tubercules à Sikasso ; la difficile conservation des tubercules après leur récolte si une chambre froide n’est pas utilisé ; la proximité géographique des lieux de production de tubercules du site du projet ; la proximité géographique du site de la plateforme, des marches à fort potentiel d’exportation du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire.

En ce qui lui concerne, le ministre du Commerce et Porte-parole du Gouvernement, Abdoul Karim Konaté s’est dit réjoui de la réalisation de cette infrastructure commerciale moderne qui est porteuse de perspective pour l’économie malienne, en particulier pour le marché de la pomme de terre. Selon lui, cette initiative s’inscrit dans la vision ‘’ le Mali d’abord’’ du président de la République, en promouvant l’investissement des maliens afin de réduire la pauvreté. Il a rassuré au promoteur qu’il sera accompagné pour la réussite de son projet et d’exhorter d’autres opérateurs économiques d’emboiter le pas du sieur Ousmane Sidibé.

Pour sa part, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, s’est dit satisfait de cette visite dans la région de Sikasso et précisément dans la ville de Sikasso. Partout où il est passé, les populations ont été mobilisées pour exprimer leur joie aux réalisations faites dans cette région. Il s’est dit fier du Mali et qu’il croit au Mali et les choses sont sur de bons rails pour le développement de notre pays. C’est suite à son interview que la visite de 3 jours du président IBK à Sikasso a pris fin.

Seydou Karamoko KONE, envoyé spécial

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*