Tueries en cascade dans la région de Mopti : Péril en la demeure

Tueries en cascade dans la région de Mopti : Péril en la demeure

La recrudescence des attaques meurtrières terroristes et les violences communautaires dans la région de Mopti inquiète de plus en plus les Maliens. Véritablement, les populations civiles sont devenues orphelines. Et Dieu seul sait si elles ne vont pas longtemps encore porter leur croix. En effet, à tort ou à raison, l’on a parfois l’impression que l’Etat malien est en panne d’idées, de moyens et de stratégies idoines pour faire face au péril, au point qu’il ne se soucie même plus de l’efficacité des mesures qu’il entreprend pour circonscrire la spirale de violences.

En réalité, les récentes attaques successives contre des villages peuls et dogons, que l’on qualifie de terroristes, n’en sont pas, le plus souvent. On en veut pour preuve : ces sanguinaires ont la latitude de choisir la cible, le mode opératoire et la période où ils vont passer à l’acte. Il y a péril en la demeure. En tout cas, au rythme où vont les choses, si les autorités ne se réveillent pas, ici et maintenant, l’on glisse tout doucement vers un génocide qui ne dit pas son nom. En effet, la situation est gravissime. Elle n’est plus aux salamalecs et autres mesures cosmétiques prises dans la précipitation pour se donner bonne conscience. L’heure est au sursaut patriotique pour défendre la Nation malienne en péril.

Paul Y. N’GUESSAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *