Faits divers: « La prostituée était un travesti »

Faits divers: « La prostituée était un travesti »

AD a encore les larmes aux yeux, en rigolant et en racontant la mésaventure de son hôte, un ressortissant de l’Afrique centrale.

En effet, réceptionniste dans un grand hôtel de la place, AD raconte que ce jour-là, « en début de ce mois d’octobre », un ressortissant de l’Afrique centrale, en mission à Bamako et résident à l’hôtel depuis trois jours, arrive le soir, avec aux bras une belle demoiselle ».

L’accoutrement et l’aspect quelque peu vulgaire de la fille fera comprendre au réceptionniste qu’il s’agit d’une fille de joie. Il est vrai que, employé dans cet hôtel depuis plus de 10 ans, il en a vu de toutes les sortes. AD se vante même de connaître la moitié des prostituées de la capitale, qu’il a vu passer dans son hôtel une fois ou l’autre.

Ce jour-là donc, le missionnaire et la belle dame viennent de monter dans sa chambre. Cependant, peu de temps après, alors que tout était calme, les cris de l’hôte ont fait bondir le réceptionniste.

« Muni de ma carte passe-partout, je me rue à l’étage, dans la chambre pour voir un spectacle de plus ahurissant : la prostituée était un travesti. Il tenait le missionnaire, nu, courbé ». Il ne devra son salut qu’à l’arrivée du réceptionniste qui parviendra à le libérer.

« Il a fait deux jours à marcher comme un nouveau circoncis », se marre le réceptionniste. Le travesti a vite disparu, puisqu’il avait déjà été payé !

Soumba Diabaté (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *