« Ganifin » : épice et antibiotique traditionnels

« Ganifin » : épice et antibiotique traditionnels

Graine de Selim, appelée «Ganifin» en Bamabara, est une espèce d’arbres persistants de la famille des Annonacée dont les fruits séchés sont utilisés comme épice. Généralement de couleur noire ou grise et d’une longueur environ 3 à 5 cm, la graine de Selim ressemble à du haricot. Pouvant contenir entre 5 à 8 graines ou plus, le « Ganifin » s’avère un très aromatique.

Il y a plusieurs siècles, apprend-on, l’homme utilisait déjà des épices, notamment les graines de Selim qui servaient à la conservation des aliments, grâce à leurs propriétés antifongiques et apportaient plus de saveur aux aliments. Au Mali, cet épice est toujours utilisé par les femmes pour parfumer les sauces.

Dans la cuisine, ses avantages sont très nombreux : elles peuvent être utilisées dans les marinades pour accompagner des légumes, comme les soupes de pomme de terre, de viande, de poulets, de bœuf (tête de mouton) très généralement par les Maliennes, mais également dans les plats et soupes pimentés pour les nouvelles mamans qui les consomment en infusion afin d’avoir la force et la bonne santé pour bien allaiter leurs nouveau-nés.

Aussi, cet épice est bien conseillé pour soulager les pathologies liées aux yeux, prévenir les maux de dents, les douleurs légères, et soulager les affections hépatiques, etc. Comme l’encens, il sert à purifier ou désenvouter les maisons.

En médecine traditionnelle, la consommation des graines de Selim est réputées être bénéfique pour la santé oculaire, particulièrement contre les attaques microbiennes. En effet, le poivre de Selim possède des propriétés antiseptiques, cicatrisantes expectorantes et antitussives efficaces en cas de rhumes, bronchites, grippes, dysenteries ou asthme.

Grace à ses multiples vertus, Mme Bocoum avoue qu’elle utilise les graines de Selim pour son bain de siège surtout après l’accouchement.

« Je mélange des graines de Selim avec du ‘’gongolili’’, du ‘’djeka’’, et je m’assoie dessus. La pratique permet de faire sortir tous les caillots de sang et autres déchets après accouchement. Une astuce très efficace », témoigne cette dame. Avant d’ajouter qu’il est aussi très efficace pour la perte des graisses abdominales…

Pour rappel, aujourd’hui, l’Éthiopie et le Ghana sont les plus gros producteurs mondiaux du Ganifi.

Fatoumata Koita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *