Infrastructure et paix à Mopti : les annonces du Premier ministre et les engagements d’ATT.

Infrastructure et paix à Mopti : les annonces du Premier ministre et les engagements d’ATT.

Lancées le dimanche 22 décembre 2019, les festivités commémoratives du centenaire de la Commune de Mopti, créée le 29 décembre 1919, placées sous le signe de la paix, de la cohésion sociale et du développement, ont pris fin, avant-hier dimanche 29 décembre 2019, avec de très fortes annonces portant sur la réalisation d’importantes infrastructures routières faites par le Premier ministre, Boubou Cissé, en présence de l’ancien Président de la République, Amadou Toumani Touré, dit ATT, fils du terroir.

 Selon le Premier ministre Boubou Cissé, au cœur de la stratégie de stabilisation du Gouvernement pour le Centre, se trouve en bonne place les activités de développement endogène à travers la réalisation d’infrastructures structurantes.

« Dans ce cadre, je suis heureux de vous annoncer que le Gouvernement du Mali, sous l’autorité du Président Ibrahim Boubacar KEITA, a conçu un ambitieux projet d’infrastructures routières destiné à améliorer la mobilité urbaine dans les villes de Mopti et Sévaré. Ce projet, soumis au financement de la Banque Ouest-Africaine de développement (BOAD), va plus coûter 34 milliards de FCFA. Il concernera l’aménagement du tronçon Sévaré-Mopti en : 2×2 voies au niveau des sections urbaines des villes de Sévaré et Mopti ; 2×1 voies au niveau de la section périurbaine Sévaré-Mopti ; l’aménagement en 2×1 voies de la voie de contournement de l’aéroport de Mopti Ambodedjo ; enfin, l’aménagement de 10 km de voirie urbaine ».

Aussi, a-t-il fait savoir, outre le Programme d’infrastructures, la Stratégie de stabilisation du Centre est également centrée sur des actions de renforcement de la cohésion sociale, du vivre-ensemble et de la réconciliation.

 Quant à ATT, visiblement heureux de retrouver parmi les siens dans son « Sudu Baaba » natal après 7 années d’exil à Dakar, il s’est engagé à s’investir personnellement auprès des autorités maliennes pour réconcilier les communautés de la région, déchirées par les conflits meurtriers. 

 « Monsieur le maire, vous m’avez passé un message que je ne pourrais jamais oublié. Comme vous l’avez dit, des missions m’ont conduit dans des pays extrêmement loin du Mali, souvent au péril de ma vie. Si je n’ai pas pu refuser de m’occuper des questions africaines, je ne refuserai jamais de m’occuper des questions maliennes surtout les questions Mopticiennes», a-t-il déclaré en réponse à l’appel du maire de la commune de Mopti, Issa Kansaye, qui l’avait invité à s’impliquer pour la résolution de la crise au centre du Mali.

Le Président ATT dit être totalement acquis et entièrement d’accord avec l’appel du Conseil communal de Mopti.

«Je m’investirai et j’y utiliserai toute l’expérience que j’ai acquise à travers le monde au service de mon pays, parce qu’avant tout je suis un soldat », a-t-il promis. Avant de poursuivre qu’il reviendrait à Mopti pour parler avec la jeunesse.

Sékou CAMARA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *