SOGEBA : la jeunesse pour booster l’agriculture malienne

SOGEBA : la jeunesse pour booster l’agriculture malienne

 La vie et le temps, tout a été donné à l’homme. Avec la révolution technologique, l’agriculture prend de nouvelle perspective et devint de plus en plus facile car, avec les machines l’effort physique est moins demandé. Ainsi elle se pratique partout avec un peu d’espace et d’attention.

En effet, la jeune génération avec ses projets de développement s’insère de plus en plus dans le domaine agricole : production, transformation et commercialisation. Mais il est encore préférable qu’elle s’y intéresse davantage. Et la SOGEBA (Société Général de Business Agricoles), a bien compris cela.

Ainsi comme solution, il est important de faire comprendre à la jeune génération que l’agriculture est la plus grande richesse que nous possédons car la terre ne ment pas. « Il est aujourd’hui facile de faire de l’agriculture. Il suffit juste d’avoir la volonté. Même dans la cour de ta maison, tout peut partir de là. Nous voulons juste susciter de l’engouement chez la jeunesse. Qu’elle prenne conscience de cette richesse qu’elle a entre ses mains. Il faut parler de l’agriculture à la jeunesse, la sensibiliser pour la faire aimer cette activité. Et nous, nous voulons être une vitrine pour le développement de ce secteur d’activité au Mali. Et pour cela, la jeunesse est notre arme, » affirme Drissa Coulibaly PDG de SOGEBA.

Une politique de proximité pour plus d’efficacité

SOGEBA est un peu partout au Mali à la recherche de potentiels clients. « Il est certes vrai que nous avons des agriculteurs à Bamako, mais la majeure partie de nos collaborateurs se trouvent à l’intérieur du pays. Dans toutes nos régions, cercles, arrondissements et villages, SOGEBA avec les différents services techniques évoluant dans le domaine de l’agriculture. Nous approchons même les autorités communales pour entrer en contact avec les producteurs qui sont nos clients. » Nous explique M. Coulibaly. La politique semble bien marcher. « Nous développons une politique de services de proximité pour être plus proche de nos clients en leur facilitant la tâche, » ajoute-t-il.

Adam Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *