Présidentielle américaine : Un record historique de mobilisation de fonds

Alors que le monde entier attend les résultats définitifs de l’élection présidentielle américaine, cette dernière est vue comme une véritable course aux financements. Avec 14 milliards de dollars d’estimations les élections de 2020 ont battu le record de mobilisation de ressources financières.

« Le coût total de l’élection de 2020 atteindra presque 14 milliards de dollars sans précédent, ce qui en fait l’élection la plus chère de l’histoire et deux fois plus chère que le cycle de l’élection présidentielle précédente », estime le Center for Responsive Politics qui publie une étude sur le financement des élections de 2020, le 28 octobre dernier.

Malgré les conséquences économiques de la pandémie de la Covid-19, les américains ont donné plus en 2020. Et le record de dons des femmes atteint des records historiques. Beaucoup d’américains ont également soutenus des candidats hors de leurs Etats.

Record

« Les bailleurs de fonds ont versé des sommes records dans les midterms de 2018, et 2020 semble être une continuation de cette tendance – mais amplifiée», a déclaré Sheila Krumholz, directrice exécutive du Center for Responsive Politics. «Il y a dix ans, un candidat présidentiel qui mobilise un milliard de dollars aurait été difficile à imaginer. Au cours de ce vote, nous en verrons probablement deux »

Le Centre révèle des dépenses sans précédent dans la course à la présidentielle, qui devraient voir 6,6 milliards de dollars de dépenses totales à elles seules. Cela représentait environ 2,4 milliards de dollars lors de l’élection de 2016.

Le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden sera le premier candidat de l’histoire à lever 1 milliard de dollars auprès de donateurs. Sa campagne a rapporté un record de 938 millions de dollars jusqu’au 14 octobre, surpassant l’enthousiasme des démocrates pour vaincre Trump.

Le président Trump aurait lui levé 596 millions de dollars, ce qui serait un important effort de collecte de fonds sans l’immense gain de Biden. Une grande partie de l’argent de la campagne de Biden est arrivée tard, car il a battu des records de collecte de fonds sur un mois, précisement entre septembre et octobre.

Investissement massif dans le digital

La tendance est similaire chez les candidats démocrates au Senat. La Caroline du Nord, le Maine et l’Arizona occupent le peloton de tête de mobilisation de fonds au cours du dernier trimestre.

Selon le site OpenSecrets.org, les candidats ont massivement investis dans les publicités en ligne notamment. En raison de la pandémie de Covid-19, les plateformes en ligne ont joué un rôle historique, en termes de campagnes ciblées ou de mobilisations de ressources au profit des candidats. Beaucoup jugeant les plateformes en lignes plus transparentes.

Cependant, le Center for Responsible politics note également une part croissante de « l’argent noir », avec plus de 2 milliards, mobilisés par les comités d’action publique PAC.

 

Aly Bocoum

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*