20 JANVIER 2021 : L’armée malienne fête ses 60 ans dans la sobriété

 

L’armée malienne a commémoré ce mercredi 20 janvier 2021, sa création. Cette année, la célébration est toute particulière. Secoué depuis près de dix ans par différentes crises socio-politiques, le pays est à la recherche de la stabilité et d’une paix durable.
Il est de notoriété que la question sécuritaire est celle qui préoccupe le plus les maliens et les autorités de transition. Si la prise de pouvoir par les militaires a été applaudie et soutenue par une frange de l’opinion publique, celle-ci est, de nos jours, perplexe et soucieuse du devenir du pays.
Avec cette transition politique, le Mali se dirige t’il vers une nouvelle démocratie plus forte ? vers de nouvelles institutions fortes ? et mieux, vers une armée plus solide et aguerrie pour faire face aux défis contemporains ?
Face à ces immenses questionnements, la confiance peut-elle regagner le cœur des Maliens ?
« Le problème du Mali est devenu une gangrène. Des populations estiment que les coups d’État sont une solution. Il faut qu’on s’enfonce de plus en plus. Depuis le dernier coup d’État du 18 août 2020, rien n’a changé. Les attaques se font au nord, les mutineries militaires, nous assistons chaque jour à plus d’insécurité notamment le grand banditisme dans la capitale alors que le pays a à sa tête les militaires eux-mêmes. Ça donne à réfléchir » confie M. Traoré, enseignant.
D’un autre côté, d’autres pensent que ce 20 janvier ne doit pas être une parade pour les militaires, mais le moment de montrer ce dont ils sont capables. « Le peuple a besoin d’assurance. Nous avons vu assez de défilés. Des démonstrations et présentation d’armes. Ce n’est plus le temps des parades, mais celui de l’action de défense et de riposte. Toutes les grandes nations ont connu des moments difficiles, il faut savoir que les causes justes triomphent toujours, mais il n’y a pas de victoire sans sacrifices. Le peuple doit juste s’armer de patience » tranche Moussa Dembélé, un doyen à la retraite.

Adam DIALLO

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*