Canicule-Délestage : mêmes acteurs, nouvelle saison

Canicule-Délestage : mêmes acteurs, nouvelle saison

 

Comme une coutume à honorer, les coupures d’électricité ont repris de plus belle avec la canicule. Une situation à la limite insupportable car la chaleur commence avec force.

Nous sommes dans un pays où le développement des moyennes et petites entreprises est en plein essor même si ces entreprises n’ont pas toujours les moyens de se payer le luxe d’une sécurité énergétique à travers des groupes électrogènes. Ceux sont les soudeurs, les menuisiers, coiffeurs parmi tant d’autres qui se voient obligés de suspendre le travail le temps que ça prendra, ce qui joue énormément sur leurs revenus.

Un déséquilibre énergétique qui a des conséquences désastreuses sur le malien en général.
Partons au-delà de ces petites entreprises privées. Notre pays est pauvre et n’a pas les moyens nécessaires de mettre les commodités dans plusieurs de ses institutions : combien sont ces services étatiques dont le travail est compromis chaque fois qu’il y a une coupure de courant ? De nombreux centres de santé ne disposent pas de solutions alternatives en cas de coupure électrique. Les exemples ne manquent pas.

Malgré cela, chaque année en cette même période, nous assistons à un renouvellement de promesse de solution aux problèmes par les mêmes acteurs, mais rien. Avec l’énorme potentiel d’énergie solaire dont regorge notre pays, il y’a un paradoxe à ne pas sérieusement faire du solaire une alternative.

Adam DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *