COVID-19 au Mali : la ligne rouge

COVID-19 au Mali : la ligne rouge

 

Sur les 1414 échantillons testés ce jeudi 8 avril 2021, le Mali a enregistré 413 nouveaux cas de contamination avec 2 décès. C’est dire que la nouvelle vague de la pandémie met à nu le manque de mesures strictes permettant de freiner la propagation du virus.

Alors que, l’élargissement des opérations de la campagne de vaccination suscite beaucoup d’espoir, au moins 29% des tests effectués sont positifs. Sur les 413 nouveaux, 228 sont enregistrés dans la capitale. Une alerte à prendre avec la rigueur requise, tant la menace d’une troisième vague est plus que réelle, s’il faut imaginer le nombre de personnes contactes de ces « 413 cas » testés positifs.

Cette montée fulgurante de contamination, selon beaucoup d’observateurs, témoigne de la décroissance du respect des mesures barrières, et de leurs exigences, alors que la menace gagne en vitesse, notamment sur le corps soignant.

Le port des masques n’est obligatoire, par exemple, que dans certaines parties des services privés ou publics. Les kits de lavage de mains sont de plus dévoués de leur rôle premier de lavage des mains. Pis, certaines pensées collectives, sans fondement, se véhiculent et poussent à croire que l’augmentation des chiffres des nouveaux cas, n’est autre qu’une volonté manifeste pour pousser les maliens à se vacciner.

Andiè A. DARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *