DÉCÈS D’IDRISS DEBY ITNO : Encore la « plaie » Libyenne

DÉCÈS D’IDRISS DEBY ITNO : Encore la « plaie » Libyenne

 

Les rebelles du (FACT), Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad, qui sont venus à bout du maréchal Tchadien, Idriss Deby Itno, ont peaufiné leurs stratégies et déclenché l’assaut d’envergure depuis la Libye devenue la base arrière de toutes les menaces du Sahel.

L’histoire récente du Sahel a été ponctuée par la submersion de plusieurs milices, groupes rebelles et narcotrafiquants. Cette situation, l’une des conséquences immédiates de la chute de Mouammar Kadhafi, fait du Sahel une zone à plusieurs incertitudes. Après le Mali et ses pays voisins, c’est le Tchad qui vient de connaître son lot de déstabilisation partie de la Libye. Depuis cet évènement, le Sahel retient son souffle qu’il peine à avoir normalement depuis 2011, avec la destatibilisation de la Libye, qui a ouvert la voie à une instabilité sans fin au Sahel.

Et l’on est loin de panser les plaies Libyennes qui continuent de faire ravage sur le Sahel. Une responsabilité de l’OTAN, surtout celle de la France, mérite d’être rappelée face à cette situation qui vient de s’enliser avec le Tchad, un rempart dans la lutte contre l’insécurité au le sahel.

Avant sa mort, le président Idriss Deby avait une conviction sur la question du Sahel « La région ne sera totalement stable que lorsque les dirigeants africains auront la main mise sur la sécurité en Libye » pensait le maréchal Tchadien. Cependant, la réalité donne un terrain Libyen, évoquant une autre réalité, et échappant au contrôle des dirigeants africains. D’après l’ONU, en décembre 2020, « environ 20 000 militaires étrangers et mercenaires étaient actifs en Libye ».

Ousmane Tangara

One thought on “DÉCÈS D’IDRISS DEBY ITNO : Encore la « plaie » Libyenne

  1. Le president tchadien, Idriss Deby Itno, est mort mardi des suites de blessures recues alors qu’il commandait son armee dans des combats contre des rebelles dans le Nord, selon l’armee. Avec le deces de celui qui dirigeait le pays depuis trente ans, la France perd son principal allie au sein du G5 Sahel.  Le president tchadien est mort .  Idriss Deby Itno, au pouvoir depuis trente ans, est decede, mardi 20 avril, des suites de blessures recues alors qu’il commandait son armee dans des combats contre des rebelles dans le Nord, a annonce le porte-parole de l’armee sur la television d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *