GREVE DES DISTRIBUTEURS DE GAZ :  plus de 10 milliards Fcfa réclamés à l’Etat 

GREVE DES DISTRIBUTEURS DE GAZ :  plus de 10 milliards Fcfa réclamés à l’Etat 

 

Les Professionnels du secteur du Gaz au Mali réclament 13 mois de factures impayées dans le cadre de la subvention du gaz. Une situation répétitive, qui oblige de nouvelles orientations dans ce secteur.

Ce mardi 26 avril 2021, les sociétés de distribution de gaz au Mali ont entamé une grève illimitée pour exiger le paiement de la facture relative à la subvention du gaz au Mali. Plus de 10 milliards de FCFA sont réclamés par les acteurs. Si pour le moment la grève ne concerne que les distributeurs, elle ne sera pas sans conséquence pour les revendeurs qui adoptent déjà des stratégies pour renchérir les prix au grand dam des consommateurs : « J’ai beaucoup de bouteilles en stock, mais je ne suis pas en grève. C’est juste que ma marchandise m’appartient, je refuse de la vendre, je suis un commerçant qui à son propre compte », déclare ce revendeur qui n’a pas voulu donner son nom.

Le manque de mécanisme pour pérenniser la subvention motive certains observateurs à proposer le désengagement définitif de l’Etat. Pour d’autres au contraire, la libéralisation du prix du gaz signifiera la cherté du produit pour le citoyen lambda.

L’Etat peine à supporter le financement de la subvention et l’épuration de la facture demeure le grand défi pour le Gouvernement depuis des années. En 2020, un protocole d’accord a été signé avec la Direction générale du Commerce, de la Concurrence et de la Consommation (DGCCC), à travers lequel l’Etat n’autorisait la subvention de gaz que sur la base de 10 000 tonnes importées par les opérateurs gaziers sur un besoin national d’environ 100 000 tonnes. Ce tonnage couvrait juste la période 2020.

Andiè A. DARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *