Elections Présidentielles et Législatives : Vers une prolongation…

Elections Présidentielles et Législatives : Vers une prolongation…

 

Dans un entretien accordé à RFI et France 24, le dimanche 26 septembre 2021, le Premier Ministre Choguel Kokalla Maiga a évoqué une possible prolongation de la date des élections présidentielles et législatives. Arguant que la Transition s’inscrit dans une démarche qui minimise les risques de contestation des élections, le Premier ministre indique que cette prolongation pourra être de « deux semaines voire quelques mois » après les dates indiquées.

Selon le Chef du Gouvernement, le respect des délais et des engagements internationaux par le Gouvernement de Transition doit se faire avec réalisme : « Il faut être réaliste, clame-t-il ! Ces délais ont été fixés d’une première part à partir des positions de principe de la CEDEAO. Un premier Gouvernement avait annoncé un chronogramme et auquel peu de malien croyait en vérité », a déclaré Choguel Maiga.

Aussi, a-t-il poursuivi : « ce que nous avons expliqué à nos partenaires de la CEDEAO, c’est que nous allons procéder de la manière inverse cette fois-ci. Nous allons identifier les actions, les opérations pratiques à mener jusqu’aux élections», a-t-il soutenu.

Toujours dans la même logique, le patron de la Primature a souligné que le plus important c’est de tirer les leçons du passé : « Il vaut mieux avoir quelques semaines, même quelques mois de plus que de retomber dans l’incertitude peut-être avec un autre soulèvement. A la fin du mois d’octobre, nous aurons les Assises Nationales de la Refondation. Au sortir de ces Assises, le Gouvernement pourra aller vers les partenaires avec un chronogramme réaliste », conclu-t-il.

Andiè A. DARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *